Inde

Pays

Inde VoyageLe Rajasthan est une contrée magique, enivrante, fascinante, inoubliable. Vous êtes projeté dans le temps et vous vous y baladez avec délectation tout au long de votre voyage. Vous naviguez entre le Moyen âge, le monde de la Chevalerie et le modernisme actuel. Il y a tout d’abord ses somptueux palais de Maharajahs au luxe effréné, ses villes forteresses, la dentelle de pierre de ses temples et ses villages perdus au milieu de nulle part.

Puis cette merveilleuse palette de couleurs qui émaillent la région : ses paysages passant du sable du désert aux montagnes Araveli, boisées et verdoyantes, aux villes colorées de bleu, rose, jaune. Enfin, il y a ses hommes aux turbans démesurés, fiers d’être Rajputes et ses femmes majestueuses dans leur sari multicolore qu’elles portent avec tellement d’aisance et d’élégance. N’oublions pas ses multiples fêtes colorées, sa musique entraînante et ses éléphants magnifiquement parés. On ne revient jamais tout à fait le même d’un tel voyage.

Parfois appelé le Petit Tibet – les Ladakhis, de tradition bouddhiste lamaïste ont accueilli de nombreux réfugiés tibétains -, le Ladakh est célèbre pour ses paysages montagneux et sa culture bouddhiste tibétaine. Sa ville la plus importante est Leh. Région grandiose, faite des plus hauts sommets du monde, elle a une altitude moyenne de 5 300 m. La population, concentrée le long de l’Indus, le roi des fleuves, et des quelques torrents qui s’y jettent, y perpétue un mode de vie ancestral. Il suffit de s’éloigner d'un jet de pierre de la route principale pour marcher des jours durant sans croiser d’autres vies que les mouflons, les rapaces et les petits chevaux sauvages.

L’Inde du Sud, c’est l’empire des sens. De magnifiques paysages aux couleurs éclatantes, une végétation tropicale, des rizières et des plages à perte de vue. C’est aussi le pays des épices où poivre et cannelle rivalisent avec la cardamone et le gingembre. C’est encore ce mélange de grands temples dravidiens, d’églises portugaises ou hollandaises et de synagogues. Sa cuisine épicée au riz parfumé chatouille les papilles et ravit les palais.

Le Gujarat est une région encore peu touristique mais qui offre de nombreux attraits. A commencer par la richesse de sa culture, ses traditions et le mode de vie de ses habitants. Une expérience unique au travers des villages où les couleurs des saris se mêlent aux sourires des gens. L'état du Gujarat est riche d'un héritage aussi diversifié que ses paysages variés, ses vastes palais et ses forts crénelés sans oublier sa belle campagne.

Situé sur la côte orientale, l'Odisha est une région faisant partie des plus pauvres du pays. Elle est peuplée par de nombreuses tribus qui ont conservé leurs traditions artistiques et artisanales en dépit des dominations mogholes et britanniques. L'Odisha a été le berceau de nombreuses religions, il a vu l'avènement de l'hindouisme, du bouddhisme et du jaïnisme qui, malgré leurs différences, font partie des grandes religions panthéistes de l'Inde. L'Odisha est bordé par la baie du Bengale à l'est, le Bihar et le Bengale occidental au nord, le Madhya Pradesh à l'ouest et l'Andhra Pradesh au sud. Région peu touristique, elle mérite pourtant le détour : magnifiques temples, plages immenses, lacs, jungle, tribus difficilement accessibles, anciens sites bouddhistes prestigieux, etc.

Andaman et Nicobar sont des îles situées à 800 km au sud-est de l'Inde, au large des côtes birmanes et à 150 km de l’Indonésie. Leur territoire compte près de 570 îles, habitées par des chasseurs-cueilleurs, dont le peuple de Jarawa menacé de disparition. De superbes eaux émeraude, des plages de sable blanc entourées de jungle primitive et de forêts de mangrove, une population offrant un brassage culturel peu commun, les îles Andaman et Nicobar répondront aux attentes des plus exigeants amateurs de plages vierges, de nature préservée et de réelle tranquillité. Le sud de l’archipel, les îles Nicobar, reste fermé aux touristes.

L'Uttarakhand est un état bordé par le Tibet au nord-est, le Népal au sud-est, et il est voisin des États indiens de l'Himachal Pradesh et de l'Uttar Pradesh (dont il a été détaché). Son nom est dérivé du sanskrit et signifie « pays du Nord ». La région est connue pour la beauté de ses paysages. La plus grande partie du Nord de l’Etat est couverte par les montagnes de l’Himalaya et leurs glaciers, alors que le Sud-Est est densément boisé. Deux des plus grands cours d'eau de l'Inde, le Gange et la Yamunâ, prennent naissance dans les glaciers de l'Uttarakhand. La région abrite aussi quelques sanctuaires hindous parmi les plus sacrés et depuis deux millénaires, les pèlerins visitent les temples de Haridwar, Rishikesh, Badrinath et Kedarnath dans l'espoir de se purifier de leurs péchés et à la recherche du salut.

Infos pratiques

Pays et géographie 
Baignée par la Mer d’Oman et le Golfe du Bengale, l’Inde est une immense péninsule au relief très varié : chaîne himalayenne au nord, désert du Thar à l’ouest, plaines vallonnées le long du Gange, plateau du Deccan au sud. Frontalière avec le Pakistan, la Chine, le Népal, le Bhoutan, le Bengladesh et la Birmanie, l’Inde forme en quelque sorte la frontière entre le Moyen-Orient et l’Asie du sud-est.

Population et langues
Avec plus d’un milliard d’habitants, l’Inde est aujourd’hui le deuxième état le plus peuplé au monde. Le pays est essentiellement rural et plus de 700 000 villages sont à ce jour répertoriés. Toutefois, il existe aussi dans ce pays quelques mégalopoles surpeuplées telles que Delhi, Mumbai, Chennai ou Kolkata. Si l’Inde est considérée comme une mosaïque de peuples et de langues, il existe tout de même une langue majoritaire : l’hindi, mais également 18 langues et pas moins de 1600 dialectes recensés. L’anglais est beaucoup utilisé, y compris entre les Indiens eux-mêmes.

Religion
La grande majorité des Indiens sont hindous. Plus qu’une religion, l’hindouisme est aussi un système socio-religieux au sein duquel la société est divisée en communautés héréditaires et hiérarchisées : les castes. On trouve aussi des musulmans, chrétiens, sikhs, bouddhistes, jaïns, parsis et juifs.

Calendrier des fêtes et manifestations
Les fêtes sont très nombreuses en raison de la diversité des régions.

  • 26 janvier : la fête de la République donne lieu à d’importantes manifestations. A Delhi, défilé militaire à Rajpath avec présence d’éléphants et de chameaux.
  • Janvier – Février : Festival du désert à Jaisalmer, un véritable spectacle qui a lieu au beau milieu des dunes et qui laissera ébloui même le plus grand des voyageurs.  
  • Février – mars : Holi est la plus exubérante des fêtes hindoues. On célèbre la fin de l’hiver en se lançant de l’eau et des poudres colorées.
  • Juillet – août : Festival du Teej à Jaipur pour célébrer l'avènement de la mousson. Essentiellement féminin, on peut admirer les femmes parées de leurs plus beaux atours.
  • 15 août : Jour de l’Indépendance.
  • 2 octobre : date d’anniversaire de Ghandi, père de la Nation
  • Octobre – novembre : Diwali, la fête la plus joyeuse. Elle célèbre le retour d’exil de Rama et est dédiée à Lakshmi, Kali et Krishna.
  • Novembre : Foire de Pushkar, le plus célèbre du Rajasthan. Pushkar devient pendant sept jours une gigantesque foire aux chameaux.     

Us et coutumes
Saluez votre interlocuteur en disant « Namasté », les mains jointes sous le menton. Les Indiens manifestent leur approbation en dodelinant de la tête, qui peut être pris au premier abord pour un non. Les gens ne voient généralement pas d’inconvénient à se laisser photographier. Veillez néanmoins à leur demander au préalable. Depuis le 1er octobre 2008, il est interdit de fumer dans les lieux publics, sous peine d’amende. Il est obligatoire de se déchausser à l’entrée de certains temples. Prévoir des chaussettes et des souliers faciles à enlever. On ne touche pas la tête d’un enfant. On ne tend pas les pieds vers l’autel d’un temple.

A table
La base de la nourriture indienne est constituée de deux types de céréales: au Nord, le blé, et au Sud, le riz. Dans le Nord, le blé est utilisé pour la confection des galettes qui accompagnent une cuisine principalement végétarienne (au Rajasthan). Les légumes sont nombreux et accompagnés de sauces goûteuses et de dés de fromage. Dans le Sud, le riz est parfumé de curry de légumes aux épices, éléments principaux à essayer dans sa forme traditionnelle du « thali »: une grande feuille de bananier où tous les ingrédients sont présentés afin d’être mélangés et dégustés avec les doigts. A goûter, la cuisine tandoori (viandes ou poissons cuits dans un petit four en argile). Dans tout le pays, les fruits et pâtisseries locales sont très appréciées. Les repas, dans les hôtels et restaurants, sont fréquemment servis sous forme de buffet ce qui permet de goûter à un large panel culinaire de l’Inde. 

A savoir avant de partir

Formalités
Passeport en cours de validité valable au minimum six mois après la date de retour. Visa obligatoire obtenu avant le départ auprès de l’ambassade ou du consulat auprès de la société VF Services, chargée de collecter et restituer les visas: 42/44 rue de Paradis 75010 Paris. Le visa est valable 6 mois à partir de la date de délivrance. Formulaire à remplir directement sur http://www.vfs-in-fr.com. Informations ne concernant que les porteurs de passeports français. Pour toute autre nationalité, vérifiez auprès de votre ambassade.

Décalage horaire
L’hiver +4h30 par rapport à Paris ; l’été +3h30.

Monnaie
La monnaie nationale indienne est la roupie (Rp ou INR) divisée en 100 païsas. La monnaie existe en coupures de 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100, 500 et 1000. Euros et Dollars peuvent être échangés dans la plupart des hôtels et des banques. Ayez un maximum de petites coupures pour régler vos achats. Toutes les cartes de crédit sont acceptées dans les hôtels et dans la plupart des commerces et restaurants. Veillez à toujours récupérer vos reçus d’achats et conservez vos bordereaux de change pour reconvertir vos roupies en quittant l’Inde. Les distributeurs automatiques sont de plus en plus courants dans les grandes villes.

Santé                  
En 
Aucun vaccin n’est obligatoire pour l’Inde, mais il est recommandé d’être à jour des vaccins diphtérie-tétanos-poliomyélite. Autres vaccinations recommandées: fièvre typhoïde et hépatites A & B et. Le traitement préventif antipaludéen est recommandé dans certaines régions. Consultez votre médecin ou le centre international de vaccination de l’Institut Pasteur (Tél. : 0890.710.811). Informations par pays sur le site de l'Institut Pasteur: http://www.pasteur.fr/fr/map. Les informations ci-dessus sont données à titre indicatif. Elles sont susceptibles d'évoluer d'ici votre départ, renseignez-vous pour préparer votre voyage. Emportez vos traitements médicaux personnels et de quoi lutter contre les désordres gastriques et intestinaux. Prévoir une protection contre les moustiques et contre le soleil souvent mordant. Il est vivement déconseillé de boire l’eau du robinet, de manger des crudités ou des fruits dont vous n’avez pas enlevé vous même la peau. Méfiez-vous de la climatisation des hôtels et ayez toujours un foulard pour vous protéger la gorge des différences de températures avec l’extérieur.

Electricité et voltage
Le voltage en Inde est de 220 volts. Les prises de courant sont en principe de type européen mais pour certains hôtels, il est prudent de se munir d’un adaptateur multiprise international. Prévoir une lampe de poche en cas de coupure de courant dans certaines régions reculées.

Conduite et transport
En Inde, on conduit à gauche. Louer un véhicule sans chauffeur n’est pas recommandé étant donné la densité du trafic et ses règles assez éloignées des standards européens.

Pourboires                  
En Inde, la pratique des pourboires est largement répandue et attendue par vos guides et chauffeurs. Elle ne doit pas être perçue comme une contrainte, mais comme une récompense pour un service rendu. Son attribution et son montant sont laissés à votre appréciation. A titre indicatif, nous vous suggérons de prévoir entre 8 et 10 € par jour pour le guide (selon qu’il s’agisse d’un guide local sur une étape ou d’un guide accompagnateur pendant votre voyage) et de 3 à 5 € par jour pour le chauffeur. Dans les hôtels et les restaurants, pour les employés (bagagistes, serveurs, etc.), vous pouvez les remercier directement (prévoir entre 0,5 et 1 €).

Shopping
Les achats peuvent s’effectuer dans les grands magasins d’état (State Emporium) où les prix sont fixes ou bien dans les petites échoppes et les bazars où il est d’usage de marchander. Vous trouverez des tissus de coton, soieries, miniatures sur soie ou papier, objets en bois de santal, tapis de laine et de soie, bijoux en argent et pierres précieuses ou semi-précieuses, objets en marbre, boîtes en papier mâché... l’Inde est très riche en artisanat de toutes sortes, un vrai paradis pour l’acheteur.

Horaires
Les heures d’ouverture des magasins varient d’une région à l’autre, mais la plupart d’entre eux ouvrent vers 10h00 et ferment vers 19h00 tous les jours sauf le dimanche. Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 10h à 14h et le samedi de 10h à 12h. 

Préparez vos bagages
Prévoir des vêtements légers et confortables mais penser à quelques gilets ou pulls pour la fraîcheur des soirées. Les shorts, jupes courtes, décolletés et épaules nues sont fortement déconseillés pour les femmes. Prévoir des maillots de bains pour profiter des piscines des hôtels.

Quand partir ?

Il n'est pas facile de décrire le climat d'un pays aussi vaste : on peut cependant le résumer en trois saisons distinctes : une saison chaude, une plus humide et une plus fraîche.

L’hiver ou la saison sèche, d’octobre à mars, est la meilleure saison pour visiter l’Inde. Le temps est sec et ensoleillé, et la température est en moyenne de 25°C. Les températures baissent sensiblement au Nord entre décembre et janvier, alors qu'au Sud elles restent douces.

L’été, de mars à mai, connaît des pics de chaleur, dépassant les 35°C. Le temps est humide dans le Sud.

A l’exception de l’extrême Nord, l’Inde a un climat tropical et connaît la mousson. Elle débute fin mai avec de violentes averses, des orages et des tempêtes, remontant peu à peu du Sud vers le Nord, puis s'étendant à tout le territoire pour se terminer en octobre, sauf sur la côte sud-est où elle est la plus virulente entre octobre et décembre.

Le meilleur moment pour se rendre en Inde sera donc fonction des régions choisies, même si la période allant d’octobre à mars est la plus propice pour la plupart d'entre elles. Si vous visitez le Nord-Est, le Cachemire ou les montagnes de l'Himachal Pradesh, préférez cependant les mois d'avril à septembre.